« Fleurs d’ici » récolte le Prix de la Startupeuse mancelle

La seconde édition du Prix de la Startupeuse mancelle a récompensé trois projets innovants portés par des entrepreneuses du territoire.

Marlène Schiappa a remis le Prix de la Startupeuse mancelle 2018 à Chloé Rossignol et Hortense Harang.
© Ville du Mans

Le Prix de la Startupeuse mancelle, initié en 2017 par Le Mans Métropole et la Ruche Numérique © - CCI Le Mans Sarthe, vise à identifier, primer et accompagner les meilleurs projets de création ou de développement d’entreprises innovantes portés par des femmes. À travers ce prix, les partenaires souhaitent encourager les startups locales et leur donner les meilleures chances de se développer avec l’appui des différents réseaux locaux d’accompagnement.

Le jury a primé, cette année, trois des 15 candidatures déposées. Les lauréates du Prix de la Startupeuse mancelle 2018 (3 000€) sont Chloé Rossignol et Hortense Harang pour la création de Fleurs d’ici, premier réseau français de fleurs coupées locales et de saison. L’entreprise s’inscrit pleinement dans l’économie sociale et solidaire en favorisant les circuits courts. Un modèle à contre-courant puisqu’aujourd’hui en France, 9 fleurs sur 10 sont importées.

« Notre objectif est d’optimiser et relancer la production française, de faciliter le zéro déchet en boutique et de démontrer que le « made in France est rentable », militent les deux associées. La startup mancelle travaille actuellement avec une cinquantaine de fleuristes indépendants en France. Une levée de fonds est en cours et Fleurs d’ici a pour ambition de recruter 30 personnes d’ici 4 ans.

Un « Coup de cœur » (500€) a également récompensé l’initiative de quatre étudiantes-entrepreneuses de Le Mans Université. Pauline Bigot, Marie-Lou Lerouge, Léonie Crimier et Camille Rundstadler ont imaginé l’appli MomToBe qui permettra, à terme, de louer, acheter ou vendre des vêtements et du matériel de puériculture d’occasion.

Le jury a enfin apprécié l’originalité du site AdopteTonChat porté par l’éthologue Lisa Pottier. « L’idée des de favoriser les adoptions de chats des refuges », explique la jeune. « Un algorithme trouve le chat idéal pour chaque famille. À terme, le site proposera également des services annexes sur l’alimentation, la garde à domicile ou encore l’éducation. Mon objectif est de faire de AdopteTonChat le site de référence pour les félins », confie la lauréate du « Coup de pouce » (500€).