Le foyer Arc-en-ciel va rouvrir ses portes

La réhabilitation du bâtiment est en voie d’achèvement. En septembre, 63 studios seront mis à disposition de jeunes de 16 à 25 ans.

© Ville du Mans

Un chantier express. Le Mans Métropole Habitat a réussi le pari d’acquérir et de totalement rénover le foyer Arc-en-ciel en tout juste deux ans. Un tour de force réussi grâce à l’excellente coordination de la dizaine d’entreprises locales intervenues sur le chantier.

Les 1 348m² de ce bâtiment, construit en 1962 au cœur de la Cité des Pins, ont été totalement repris pour y proposer 63 studios (T1 et T2) équipés de kitchenettes, répartis sur les trois niveaux. Des parties communes et des bureaux ont également été conçus au rez-de-chaussée. À noter, qu’un logement accessible aux personnes à mobilité réduite est disponible à chaque étage grâce à l’installation d’un ascenseur. L’opération d’un coût de 1,7M€ a été financée à hauteur de 130 500€ par Le Mans Métropole, 50 000€ par le Département, Le Mans Métropole Habitat empruntant 1,5M€.

Dans quelques semaines, l’association Nelson-Mandela pourra installer les premiers jeunes en insertion professionnelle. Des locataires âgés de 16 à 25 ans qui bénéficieront de conditions idéales pour se former.  « Les premiers occupants sont attendus pour septembre », se réjouit François Edom, président de l’association qui estime « entre 50 et 60€ le reste à charge après APL pour un jeune dans un T1 ». Pour l’encadrement de ce foyer, sept personnes seront embauchées.

« Il faut se féliciter de la réhabilitation de tout logement inoccupé. Il est important de ne laisser aucun bâtiment sans affectation. Ici, il y a également un enjeu social pour permettre à des jeunes de se former. Le développement économique du territoire passe par cette offre de formations », a souligné le maire du Mans Stéphane Le Foll à l’occasion d’une visite de chantier, mardi 16 juillet.