Le territoire se mobilise pour une autre croissance

Les Rencontres économiques de Le Mans Développement ont permis à plusieurs centaines de décideurs de débattre de la croissance responsable.

© Ville du Mans

En choisissant la thématique « Entreprises et territoires : quelles solutions pour une croissance ? », Le Mans Développement invitait les acteurs économiques du territoire à une réflexion sur le temps long et l’imbrication des dimensions économique, écologique et sociale de la croissance à venir.

Pour inscrire le territoire dans une « croissance responsable », les décideurs économiques doivent adapter certaines de leurs pratiques tout en assurant leurs objectifs de rentabilité. La 17e édition des Rencontres économiques avait pour but de sensibiliser, montrer ce qui se pratique déjà et donner des idées aux entreprises et institutions.

Une première table ronde réunissait Amélie Notais, maître de conférence, titulaire de la Chaire Gouvernance et RSE à Le Mans Université, Bertrand Langevin, directeur du CEAS animateur du club de l’Économie sociale et solidaire, Emmanuel Minaud, gérant du Bateau Lavoir et Marc Richard, directeur des Ecossolies de Nantes autour de l’innovation sociale.

La seconde table consacrée à la mutualisation des moyens, des énergies et le rôle des réseaux d’entreprises a permis de mettre en lumière des actions menées localement pour permettre aux décideurs de devenir plus responsable dans leurs activités professionnelles. Christophe Nail, président du club d’entreprises des Hunaudières a notamment détaillé une opération de collecte collective de déchets informatiques organisée pour les entreprises adhérentes.

Ces rencontres économiques ont également permis de montrer la mobilisation des collectivités locales pour le développement des technologies innovantes. Ainsi, la Ville du Mans sera la première au monde à installer en survitrage des films photovoltaïques souples et organiques à base de polymères. « Sans silicium et de métaux rares », précise Denis Bourène, représentant du groupe Armor.

Sur le territoire, la société Vitrum Glass développe depuis plusieurs années une gamme de verres intelligents, chauffants, à migration solaire ou opacifiant. L’entreprise qui a travaillé à la rénovation du hall de la mairie du Mans mène « une réflexion sur un bâtiment tertiaire expérimental de 200 à 300m² qui comprendrait 5 à 6 innovations majeurs », révèle Manuel Dariosecq, son directeur général.