Les premiers « Parcours emploi compétences » signés

Depuis janvier 2018, les contrats aidés sont transformés en « Parcours emploi compétences ». Les deux premiers ont été signés lundi soir.

Les deux premiers contrats ont été signés en préfecture lundi 9 avril.
© Préfecture de la Sarthe

La mise en œuvre des « Parcours emploi compétences » repose sur le tryptique emploi-formation-accompagnement. L’emploi permettant de développer des compétences transférables, un accès facilité à la formation et un accompagnement tout au long du parcours tant par l’employeur que par le service public de l’emploi. Les PEC ont pour objectif l’inclusion durable dans l’emploi des personnes les plus éloignées du marché du travail.

Ils sont ouverts à tous les employeurs du secteur non marchand (associations, collectivités, établissements publics, hôpitaux…) à condition qu’ils offrent des conditions d’accompagnement satisfaisantes.

Axel Montarou et Patricia Colibeau ont signé, lundi 9 avril en préfecture, les deux premiers PEC sarthois. Le jeune homme intégrera le service Propreté de Le Mans Métropole tandis que la jeune femme a signé pour un emploi d’Atsem pour la Ville du Mans. Des contrats initiaux de 20h hebdomadaires sur un durée de 9 mois. 

« C’est à eux désormais de faire leur preuve. Nous sommes ravis que l’État prolonge le partenariat comme il l’avait fait sur les contrats aidés », a rappelé Jean-Claude Boulard lors de la signature.

En Pays-de-la-Loire, le montant d’aide accordé par l’État est fixé à 40% du taux horaire brut du SMIC mais peu être porté à 50% lorsque le contrat prévoit la réalisation d’une formation certifiante, que le contrat prend la forme d’un CDI (aide limitée à 12 mois) ou que le recrutement est effectué pour accompagner des élèves handicapés.