Un bras robotique à commande vocale

Une doctorante du Laboratoire d’acoustique de l’université du Mans met au point une innovation à destination de personnes handicapées.

© Ville du Mans

« J’ai connu pendant mes études une jeune fille qui avait perdu son bras dans un accident de voiture. Je la voyais venir en cours tous les jours. C’est cette rencontre qui m’a donné l’envie de créer un bras robotique à commande vocale », explique Manel Rebhi, doctorante au sein du Laboratoire d’acoustique de l’université du Mans (Laum).

La jeune femme qui dispose du statut d’étudiante-entrepreneure est accompagnée dans la création de sa start-up par le Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entreprenariat (Pépite). « Les statuts de l’entreprise devraient être déposés dans les prochains mois », sourit Manel. Son projet, intitulé « She Can », semble séduire. Il lui a déjà valu de décrocher deux prix dont le premier prix du concours Velfie Pitch Contest lors du dernier salon VivaTech 2019.

« Je propose un bras robotique au service des gens qui ont perdu accidentellement leur bras. Je m’adresse aux militaires mais aussi personnes âgées ou atteintes de pathologies handicapantes », détaille la scientifique. « Les bénéficiaires pourront à nouveau écrire des lettres grâce à l’intégration de l’intelligence artificielle et de la reconnaissance vocale », précise Manel Rebhi. Les premiers prototypes devraient rapidement voir le jour.