Hydrogène : test réussi pour la benne à ordures

Le projet de mise en circulation de ces véhicules est bien lancé. Des tests ont déjà été réalisés et se poursuivent cette semaine.

© Ville du Mans.

Essai réussi. Pour la collectivité qui souhaite acquérir des bennes à ordures ménagères (BOM) roulant à l’hydrogène afin de remplacer les motorisations diesel utilisées pour les collectes, une première phase de test concluante a démarré la semaine dernière en situation réelle dans les quartiers Barbusse, Vauguyon et Pontlieue/Cartoucherie.

« Nous testons la maniabilité du véhicule et nous sommes satisfaits », indique Emmanuel Guillet, responsable du pôle patrimoine roulant de Le Mans Métropole. « Il faut savoir qu’une BOM classique fait moins de 10 m et celle à hydrogène mesure 10,5 m de long, nous devons donc vérifier que le véhicule passe ». D’autres critères techniques sont passés en revue, notamment l’autonomie qui représente environ 150 à 200 km ainsi que la pile à combustible et les batteries qui prennent le relais. « Nous testons aussi le remplissage dans la station hydrogène ».

Pour rappel, dans sa volonté de réduire les émissions de CO2, Le Mans Métropole a le projet en cours de passer une commande groupée pour l’achat de BOM à hydrogène (six à raison de deux par an, d’ici 2023), avec les villes de Dijon (20 bennes) et Angers (trois).

« Le coût d’une BOM à Hydrogène est de 850 000 € soit trois fois et demie de plus qu’une roulant au Diesel. Cela coûte cher », remarque Stéphane Le Foll, maire du Mans et président de Le Mans Métropole. « C’est pourquoi le développement de la transition énergétique doit bénéficier d’un soutien à l’investissement. Les collectivités doivent représenter un moteur pour ce développement ».

 

Pour info, cette semaine, les essais de roulage seront réalisés pour la tournée du matin (5h-12h), à Yvré-L’Évêque / Sargé-les-Le Mans (mardi), Coulaines (mercredi), l'Antonnière (jeudi) et Villaret (vendredi).