La Mancelle n’a jamais été aussi branchée

La mise en service de navettes électriques, mercredi 2 juin, traduit l’ambition de la collectivité de booster l’offre de transports publics.

© Ville du Mans

Les mobilités sont au cœur de la démarche de ville durable amorcée par la municipalité. Lord d’un point presse tenu jeudi 27 mai, Stéphane Le Foll, président de Le Mans Métropole a présenté, en compagnie de Joël Le Bolu, vice-président en charge des Transports publics,  les nouveautés à venir dans l’offre de transports publics.

Navettes électriques "La Mancelle"

« La mise en circulation de navettes électriques gratuites dans le centre-ville marque une étape majeure pour inscrire Le Mans dans une démarche de ville durable », a expliqué le maire du Mans Stéphane Le Foll.

Mises en service mercredi 2 juin, les navettes électriques de centre-ville ont vocation à faciliter et accélérer les déplacements en cœur de ville. Baptisé « La Mancelle », en référence à la première automobile fabriquée en série dans le monde imaginée par Amédée Bollée, en en 1878, ce service gratuit permet à tous les publics d’accéder facilement aux principaux pôles structurants.

Ces « bluebus », conçus et fabriqués en France par le groupe Bolloré, desservent en effet 8 arrêts (Cité Plantagenêt, Jacobins, Quinconces, Mendès-France, Comtes du Maine, République, Éperon, Mairie) à une fréquence de 10 minutes.

Ces véhicules propres circulent les mercredis et vendredis de 8h à 19h (jours de marchés) ainsi que les jeudis et samedis de 10h à 19h. D’une capacité de 22 places dont 10 assises,  ils sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Un service aussi utile aux Manceaux qu’attractif pour les touristes.

Le coût de l’investissement en matériel pour trois véhicules est estimé à 540 000€ financés par Le Mans Métropole dans le cadre de la délégation de service public avec la Setram. Le budget de fonctionnement pour ce service s’élèverait à 593 000€ par an.

Les autres nouveautés à venir

  • Tarification. À partir du 1er juillet les abonnements Setram seront proposés en fonction de l’âge. La nouveauté est la baisse de 22% du tarif pour les étudiants. Une économie estimée à  58,20€ par an.
  • Itinéraires. Afin de mettre fin au croisement des bus rue Henry-Delagénière, les lignes 4 et 11 verront leurs itinéraires modifiés à partir d’août prochain. De Coulaines vers Sain-Georges/Saint-Jospeh (L4) et vers La Chapelle Saint-Aubin/Le Cadran, les bus continueront à emprunter la rue Henry-Delagénière. Dans l’autre sens (vers Bellevue-Hauts de Coulaines (L4) et Closerie (L11), les bus passeront par le quai Louis-Blanc avec la création de deux nouveaux arrêts.
  • Saint-Exupéry. L’hommage à Saint-Exupéry se poursuit en 2021 avec un changement de nom pour un arrêt situé sur l’avenue Bollée. L’arrêt « Saint-Hélène » devenant arrêt « Saint-Exupéry ». Une décoration spécifique sera proposée.