Le travail de mémoire de Yoann Czinober récompensé

Aujourd’hui en seconde, le Sargéen avait visité le Mémorial de Caen et les pages du Débarquement avec le collège Léon-Tolstoï en 2020.

Le jeune Sargéen a ému le jury avec un travail très personnel.
© Ville du Mans

Il y a des moments dans la vie qui comptent plus que d’autres. C’est le cas d’une sortie scolaire sur les plages du Débarquement en 2020 pour Yoann Czinober. Alors, élève en classe de troisième au collège Léon-Tolstoï (Le Mans), le jeune homme est happé par l’histoire.

« J’y ai laissé mon innocence d’adolescent », résume celui qui est aujourd’hui lycéen. « Avant ce voyage je m’intéressais à l’histoire mais sans avoir réellement conscience des enjeux qui nous dépassent. Là, j’ai pris conscience de ce ces choses qui nous dépassent », explique Yoann.

Avec ses camarades, le collégien à d’abord visité le Mémorial de Caen avant de se rendre sur les plages. « Je ne retiens pas de un moment en particulier. L’émotion est venue au fur et à mesure de la journée », souvient le jeune homme. Au retour, il écrit un texte sensible et personnel. « J’avais besoin de le faire. Pas pour la gloire mais parce que ça me touchait. » Un devoir qui ne laissera pas insensible le jury du Prix de la mémoire et du civisme André Maginot.

Marie-France Rodgers, administratrice fédérale de la Fédération nationale André Maginot, insistait sur la qualité du travail fourni au moment de remettre le « Troisième prix collège 2019-2020 » au jeune Manceau. « Ce texte respecte profondément nos valeurs de mémoire et de solidarité ».

Présent pour cette remise, Stéphane Le Foll rappelait de son côté que les combats menés en Normandie étaient « des batailles sur les valeurs de liberté et d’humanité. Tout ceci reste fragile. Il faut entretenir la mémoire. »