Ombrières photovoltaïques : 500 sites potentiels identifiés

L'énergie solaire est, aujourd'hui, une ressource indispensable dans la recherche de l’autosuffisance énergétique à l'échelle du Pays du Mans.

Depuis quelques semaines, le parking de l’école de Saint-Georges-du-Bois est équipé d'ombrières photovoltaïques.
© Ville du Mans

 « L’objectif de la massification du solaire est de permettre au territoire d’être autosuffisant énergétiquement en 2050 et de limiter à 1,5°C le réchauffement climatique ». Jacques Gouffé, vice-président de Le Mans Métropole délégué à la Transition écologique et au Plan climat énergie réaffirme ainsi les ambitions du plan solaire déployé par la collectivité depuis juillet 2018. 

Face émergée de ce plan, les ombrières se multiplient sur les parkings du territoire. Une vingtaine sera en service à la fin de cette année. Au Mans, les parkings du centre de maintenance du tramway, du centre technique de la Chauvinière, du Bois-Joli et de la patte d’oie d’Allonnes, des gymnases des Bruyères, Jean-Rondeau et Robert-Jarry ou encore du stade des Fontenelles sont notamment en service.

Trois ombrières sont également implantées à La Chapelle Saint-Aubin, Saint-Georges-du-Bois vient d’équiper le parking de l’école communale tout comme Sargé-lès-Le Mans a franchi le pas, rue des Capucines. Une dynamique qui s’intensifie. « Il y a une volonté politique, un gisement important et un modèle économique qui fonctionne », se réjouit Jacques Gouffé.

« Avec les services de Le Mans Sun et Le Mans Autocommation, filiales de Cénovia chargées d’accompagner les acteurs privés et publics dans la faisabilité et la réalisation de leurs projets, nous avons identifié 500 sites potentiels et 150 prospects à l’échelle du Pays du Mans », détaille l’élu.